Actualité international

En Algérie, président fantôme, vote fantoche

A l’approche des élections, la succession de Bouteflika n’est toujours pas réglée.

Challengesjeudi 7 février 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
AFRIQUE © The Economist A81 ans, les apparitions publiques du président algérien Abdelaziz Bouteflika se font aussi rares que celles du guépard du Sahara. Depuis son AVC en 2013, il est cloué dans un fauteuil roulant. En avril, pourtant, il pourrait bien entamer un cinquième mandat à la tête du pays.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur