En couverture

De l’infl uence du tweet sur le made in USA

ChallengesA.-M. R. et Lamia Oualalou (à Mexico)
Volte-face de Ford, investissements aux Etats-Unis annoncés par Fiat-Chrysler, Volkswagen et Toyota… Depuis début janvier, les menaces protectionnistes de Donald Trump ont déjà porté leurs fruits. Après Ford et General Motors, c’est un constructeur japonais que Donald Trump a stigmatisé, en 140 signes bien sentis.
Accès requis pour lire la suite de cet article
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir