En couverture

De l’infl uence du tweet sur le made in USA

ChallengesA.-M. R. et Lamia Oualalou (à Mexico)
Restez informés en suivant LireLactu sur
Volte-face de Ford, investissements aux Etats-Unis annoncés par Fiat-Chrysler, Volkswagen et Toyota… Depuis début janvier, les menaces protectionnistes de Donald Trump ont déjà porté leurs fruits. Après Ford et General Motors, c’est un constructeur japonais que Donald Trump a stigmatisé, en 140 signes bien sentis.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur