Entreprise

Huawei compose avec les interférences de l’Elysée

Challengesjeudi 13 février 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
A la veille des enchères sur la 5 G, l’équipementier chinois, partenaire privilégié des opérateurs, est dans le collimateur des autorités françaises. Le 31 janvier, Orange a fini par trancher : l’opérateur historique français a sélectionné les deux équipementiers européens Nokia et Ericsson pour ses futures installations 5 G.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur