Monde

L’Algérie a crashé son industrie automobile

Challengesjeudi 18 février 2021
Restez informés en suivant LireLactu sur
Après avoir interdit leur importation, le gouvernement a alloué 2 milliards de dollars pour acheter des voitures à l’étranger. AFRIQUE © The Economist Pour préserver ses réserves de devises, l’Algérie a décidé en 2016 d’interdire l’importation d’automobiles.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur