Le graphique

L’Etat actionnaire devient moins gourmand

Challengesjeudi 6 décembre 2018
Restez informés en suivant LireLactu sur
Les privatisations aiguisent les appétits. Alors que les sénateurs commencent à peine à plancher sur la loi qui permettra des cessions d’entreprises publiques l’an prochain, le patron de l’Agence des participations de l’Etat (APE), Martin Vial, a annoncé mi-novembre que « plusieurs consortiums d’industriels » étaient déjà sur les rangs pour le rachat d’Aéroports de Paris.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur