analyse

A Tokyo, Carlos Ghosn est déjà coupable

ChallengesRégis Arnaud (à Tokyo)
Restez informés en suivant LireLactu sur
L’opinion publique et les médias japonais ont déjà condamné le patron de Renault. «J’ai agi de manière honorable, légale, avec la connaissance et l’assentiment des responsables concernés dans l’entreprise » : Carlos Ghosn a clamé son innocence le 8 janvier.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur