En couverture

L’art de la

Challengesjeudi 11 avril 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Deux fois par an, on les voit poser avec un air satisfait devant un mur de la forteresse de Basso, à Florence, le « Pitti Wall ». Ces dandys sont surnommés les peacocks (les paons) à cause de leur propension à faire la roue, superbement vêtus, dans les rues de la ville.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur