Monde

Euronext se met à l’heure italienne

En rachetant pour 4,3 milliards d’euros la Bourse de Milan, cette fédération de marchés assoit sa domination en Europe. Une opération qui reste à valider.

Challengesjeudi 15 octobre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
C’est l’un des plus gros transferts du marché boursier européen : l’opérateur paneuropéen Euronext, qui regroupe déjà les places de Paris, Amsterdam, Oslo, Bruxelles, Dublin et Lisbonne, devrait racheter auprès du London Stock Exchange (LSE) celle de Milan, Borsa Italiana, et devenir, selon les mots de son président Stéphane Boujnah, « la colonne vertébrale des marchés de capitaux en Europe ».
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur