Politique

La voie étroite de Stanislas Guerini

ChallengesGhislaine Ottenheimer
Restez informés en suivant LireLactu sur
Une élection de maréchal : 82 % des voix. Le 1er décembre, c’est Stanislas Guerini, un proche du chef de l’Etat, qui a été désigné pour diriger le parti présidentiel après que nombre de rivaux ont jeté l’éponge. Mais seulement 367 membres du Conseil national se sont exprimés, sur les 743 appelés à voter.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur