Evénement

Un logiciel au coeur des crashs du Boeing 737 MAX

Challengesjeudi 13 juin 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
« Il n’y a plus besoin de pilotes mais plutôt d’informaticiens du MIT (Massachusetts Institute of Technology) » : le tweet provocateur du président des Etats-Unis, Donald Trump, au lendemain du crash du Boeing 737 MAX d’Ethiopian Airlines (157 victimes) a relancé la polémique sur la trop grande complexité des outils de navigation à bord des cockpits et sur les besoins de formation des pilotes.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur