En couverture

Teresa Cremisi, éditrice

Challengesjeudi 11 avril 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
A la fois Italienne et Française, Teresa Cremisi a mis son grain de sel dans la crise qui a récemment opposé Rome et Paris. A quelques mois de la rétrospective organisée au Louvre pour les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci (ouverture le 20 octobre), la secrétaire d’Etat italienne Lucia Borgonzoni a effet demandé à renégocier le prêt de quinze tableaux Bruno par l’Italie.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur