Portrait

Carlos Ghosn, capitaine naufragé

Challengesjeudi 9 janvier 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
1. Arrestation de Carlos Ghosn à la descente de son jet, le 19 novembre 2018. Ce patron rigoureux pour ses entreprises est accusé par la justice nippone d’abus de biens sociaux. 2. Sortie de prison, le 6 mars 2019. En plus d’une caution de 14 millions de dollars, le PDG avait rassuré les autorités judiciaires, assurant qu’« un capitaine ne quitte pas le bateau pendant la tempête ».
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur