Actualité à laffiche

Les Bruits du village

Challengesjeudi 12 janvier 2017
Marc fait sa campagne
Ces derniers jours, l’ancien PDG de Vivarte, Marc Lelandais, multiplie les interventions médiatiques. Est-ce pour partager sa version de la crise qui secoue le numéro un français du textile? Ou pour lancer sa campagne pour l’élection législative? L’ancien patron a en effet obtenu l’investiture dans l’Indre-et-Loire des « 577 pour la France », le mouvement créé par Jean-Christophe Fromantin, le maire de Neuilly-sur-Seine. Un peu de buzz ne peut pas faire de mal.
Alain inaugure un meilleur cru
Candidat malheureux à la primaire de la droite, Alain Juppé a mis les rieurs de son côté le 5 janvier lorsqu’il a reçu le trophée de l’Homme de l’année 2017 de la part de la Revue des Vins de France. « Cette année commence mieux que 2016 ne s’est terminée, a lancé le maire de Bordeaux, lors de la cérémonie dans les salons de l’hôtel Bristol à Paris.Vous n’imaginez pas quelle est ma joie d’arriver enfin sur la première marche du podium! »
Guillaume règle leurs comptes aux « petits jeunes »
Plutôt en forme après une année 2016 « très éprouvante », le PDG de la SNCF Guillaume Pepy a formulé, le 5 janvier, en aparté d’un dîner avec la presse, un drôle de voeu : virer les conseillers techniques des ministres qui leur polluent la tête et suscitent les interventions erratiques de l’Etat. « On se retrouve de plus en plus face à des petits jeunes de 27 ans qui se prennent pour le boss alors qu’ils n’ont jamais été en entreprise », peste celui qui, pourtant, arpenta les couloirs des cabinets en début de carrière.
Denis réunit une belle audience en son académie
Le 9 janvier, le PDG de Scor Denis Kessler inaugurait un cycle de 29 conférences de l’Académie des Sciences morales et politiques consacré aux « Réformes », et concocté par son nouveau président, Michel Pébereau. Tout au long de l’année, l’ancien président de BNP Paribas va faire plancher des patrons (Henri de Castries, Thierry Breton...), des économistes (Pierre Cahuc, Philippe Aghion...), des essayistes (Nicolas Baverez, Hakim El Karaoui...), avec une conclusion, en décembre, du Prix Nobel Jean Tirole.
L’académicien Kessler n’a pas eu trop de mal à convaincre ses « confrères », comme on s’appelle dans cette vénérable enceinte : Jean-Claude Trichet, Yvon Gattaz, Jacques de Larosière, Alain Duhamel ont passé deux heures à opiner du bonnet...
Marine multiplie les conseillers économiques
On ne compte plus les « conseillers économiques » de Marine Le Pen. Le 5 janvier, à la convention du Front national intitulée France, pays d’entrepreneurs, il y avait Philippe Murer, ancien universitaire anti-euro, Thibault de la Tocnaye, créateur de start-up, et Mikael Sala, animateur du collectif de patrons « Croissance Bleu Marine » pour remettre officiellement leurs propositions au parti. Sauf que « 90% du programme est déjà ficelé », assure un vieux routier du Front national. Par les deux piliers de la maison : l’eurodéputé Bernard Monot, « stratégiste économique du Front national » (sic), et l’adjoint aux Finances d’Hénin- Beaumont, Jean-Richard Sulzer, en qualité de... « conseiller économique de Marine Le Pen ». Un de plus.
LireLactu
Parcourir
Rechercher

Sources
Challenges
Courrier international
EL PAÍS
L'Humanité
La Croix
La Vanguardia
Le Figaro
Le Monde
Le Parisien
Les Echos
Libération
NY Daily News
Sciences et Avenir