CONFIDENTIEL

SMCP négocie sa survie

Challengesjeudi 16 septembre 2021
Restez informés en suivant LireLactu sur
Face à la défaillance de son actionnaire chinois Shandong Ruyi et à une échéance de 250 millions d’euros le 21 septembre, SMCP (Sandro, Maje, Claudie Pierlot et De Fursac), épaulé par Rothschild & Co, va négocier une entrée au capital de ses créanciers (Anchorage, Carlyle, Boussard & Gavaudan, BlackRock).
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur