Actualité analyse

La privatisation d’ADP s’égare dans le ciel politique

ChallengesPauline Damour
Restez informés en suivant LireLactu sur
Via le Conseil constitutionnel, l’opposition a mis un coup d’arrêt à l’opération votée par le Parlement. Contre toute logique économique. Exit la privatisation d’ADP ? Rien n’est encore joué, mais la décision rendue le 9 mai par le Conseil constitutionnel permettant le lancement d’une procédure de « référendum d’initiative partagée » (RIP) bloque de fait le processus pour au moins dix mois.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur