En couverture

Bercy revoit sa « relation de confiance » avec les entreprises

Challengesjeudi 7 février 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
La loi « droit à l’erreur » du 10 août 2018 a consacré une nouvelle « relation de confiance » entre le fisc et les entreprises. Fini, la guerre de tranchées entre les agents des impôts, les patrons et leurs avocats fiscalistes. Place à la transparence et au dialogue constructif pour éviter le matraquage d’un contrôle fiscal a posteriori aux dirigeants de bonne foi.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur