EVÉNEMENT

Primaire, classe tous risques

ChallengesL’éditorial de ANDRÉ COMTE-SPONVILLE
Restez informés en suivant LireLactu sur
Les primaires, qui suscitèrent l’enthousiasme avant les élections de 2012 et 2017, sont plutôt sources aujourd’hui d’inquiétudes. Les échecs de 2017 sont passés par là : aucun des trois candidats issus des primaires (François Fillon, Benoît Hamon, Yannick Jadot) n’est parvenu au second tour, aucun des deux finalistes (Marine Le Pen et Emmanuel Macron) n’était passé par des primaires.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur