FORUM EXPAT

« ÊTRE POLYVALENT ET S’ADAPTER AU TERRAIN, C’EST LE MINIMUM POUR UN V.I.E ! »

Courrier internationaljeudi 15 octobre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
« À vrai dire, je suis tombée sur l’offre par hasard… Elle proposait le poste que je convoitais depuis mes études en commercialisation internationale du vin et œnologie. Et il m’attendait là... Enfin presque, nous étions 600 sur le coup » nous dit Manon tout en humilité.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur