FRANCE

Suriname. La frontière qui dérange

Courrier international—Parbode Paramaribo,—Zoë Deceuninck,Publié le 31 mai
Restez informés en suivant LireLactu sur
Entre le Suriname et la Guyane, les troupes françaises ont saisi et détruit du matériel appartenant à des orpailleurs clandestins. Ce magazine relate la colère de la population. L’arrivée des Brésiliens a transformé ce village traditionnel ndjuka [nom de la communauté vivant le long du fleuve Maroni] en un lieu de détente pour chercheurs d’or.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur