360°

Abu Obaida, cordes sensibles

Courrier international—The Guardian (extraits) Londres,—Ruth Michaelson,Publié le 18 février
Restez informés en suivant LireLactu sur
En ajoutant une sixième corde à son instrument, le Soudanais est devenu une star mondiale dans les années 1970. Avant de tomber dans l’oubli. On le redécouvre aujourd’hui. Comment imaginer trouver une superstar de la musique dans la banlieue poussiéreuse d’Omdourman, la première ville du Soudan ?
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur