dossier

La théorie du “moins pire”

Courrier international—Anthony Samrani Publié le 25 février , —L’Orient-Le Jour Beyrouth
Restez informés en suivant LireLactu sur
Mieux vaut un dictateur qu’un islamiste : c’est la fausse bonne idée qui a permis au président Assad de garder le pouvoir. Le moins pire.” C’est en ces termes que Marine Le Pen a qualifié Bachar El-Assad à l’occasion de sa visite au Liban.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur