ASIE

Inde. En Assam, être ou ne pas être citoyen

Courrier international—The Wire New Delhi,—Walter Fernandes,Publié le 2 septembre
Restez informés en suivant LireLactu sur
La nationalité indienne de 1,9 million de personnes, essentiellement des musulmans vivant dans l’État de l’Assam, vient de leur être retirée. Cet État du nord-est de l’Inde, dirigé par des nationalistes hindous, mène une politique d’exclusion communautaire, estime ce chercheur.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur