360°

En Inde, graffer n’est pas protester

Courrier international—The Hindu (extraits) Madras,—Satwik Gade,Publié le 8 juin
Restez informés en suivant LireLactu sur
Depuis une dizaine d’années, le nombre de street artists a explosé dans le pays. Mais contrairement à leurs aînés américains, ils ne s’engagent pas politiquement. Explications. Bombay, vers 2010. Le chef adjoint Vasant Dhoble, figure emblématique de la police morale locale, s’attaque aux bars et pubs de la ville.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur