7 JOURS

Les gardiens mis au pilori

Courrier internationaljeudi 11 avril 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
IRAN— “Moi aussi, je suis un gardien (de la révolution)”, a titré le 9 avril le quotidien réformateur Etemaad, au lendemain de l’annonce des États-Unis de mettre sur leur liste noire le plus grand corps armé iranien qui dépend directement du guide suprême, le numéro un du régime.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur