7 JOURS

Le désastre

Courrier internationaljeudi 7 février 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Nous sommes le 30 janvier, à Brumadinho, au Brésil. Assis dans la boue, épuisé, ce pompier pleure. Il participe aux opérations de sauvetage après la rupture, cinq jours plus tôt, du barrage minier de Córrego do Feijão, propriété du groupe brésilien Vale.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur