ASIE

Marins et prisonniers des mers

Courrier international—South China Morning Post (extraits) Hong Kong,—Kate Whitehead,Publié le 2 mai
Restez informés en suivant LireLactu sur
Depuis le début de la pandémie, les équipages des navires marchands ont été contraints de rester en poste au-delà du terme de leur contrat. Fatigués, surmenés, ces acteurs indispensables de la mondialisation se sentent oubliés.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur