À LA UNE

MIEUX VAUT UNE CHANCELIÈRE QU’UN PRÉSIDENT-ROI

Courrier international—Die Welt (extraits) Berlin,—Martina Meister,Publié le 23 mars
Restez informés en suivant LireLactu sur
VU D’ALLEMAGNE. Avec un président tout-puissant, on aurait pu croire que la France serait avantagée face à la crise du coronavirus. Pourtant, juge Die Welt, le fédéralisme allemand se révèle plus efficace. La crise du coronavirus met nos démocraties à l’épreuve, et chaque pays relève le défi à sa manière.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur