360°

Le grand détournement

Courrier internationaljeudi 12 septembre 2019
Restez informés en suivant LireLactu sur
Correctement contrasté et sur un fond neutre, le modèle doit avoir les cheveux en arrière et pas d’expression : les normes des photographies d’identité pour les passeports manquent pour ainsi dire de fantaisie. Elles ont pourtant inspiré Max Siedentopf, qui a décidé “de redonner de la personnalité à ces portraits fades”, explique Quartz.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur