À LA UNE

LE RISQUE EXISTE

Courrier international—The Boston Globe (extraits) Boston,—Renée Graham,Publié le 2 octobre
Restez informés en suivant LireLactu sur
La rhétorique incendiaire de Trump a déjà eu de graves conséquences, rappelle cette chroniqueuse africaine-américaine. Elle s’inquiète d’une mobilisation des partisans les plus extrémistes du président en cas d’impeachment. Si la guerre de Sécession avait vraiment pris fin il y a plus de cent cinquante ans, il n’y aurait pas eu de président Trump.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur