7 JOURS

Il faut guider Guaidó

Courrier international—Nikolas Busse, Frankfurter Allgemeine Zeitung, Francfort
Restez informés en suivant LireLactu sur
● Il y avait peu de chances que le président vénézuélien, Nicolás Maduro, se plie à l’ultimatum lancé par les pays européens. La position de l’Europe en Amérique du Sud compte trop peu pour cela. Ce geste n’était néanmoins pas inutile puisqu’il a obligé Maduro à afficher la couleur : on sait désormais qu’il refuse de sortir de la crise en organisant de nouvelles élections.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur