360°

Ton sur ton

Courrier internationaljeudi 6 décembre 2018
Restez informés en suivant LireLactu sur
Cecilia Paredes est le sujet de ses photographies, pourtant on peut peiner à la repérer. Dans les autoportraits de l’artiste péruvienne, sa peau peinte se confond avec les papiers peints fleuris aux couleurs vives devant lesquels elle pose. Pour Colossal, “les courbes de son corps et ses cheveux bruns sont les seuls indicateurs de sa présence”.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur