7 JOURS

pour les violeurs

Courrier internationaljeudi 15 octobre 2020
Restez informés en suivant LireLactu sur
BANGLADESH — Alors que plusieurs affaires de viol secouent le pays, le Bangladesh a décidé, le 12 octobre, d’en faire “un crime passible de la peine de mort”, indique The New Age. Jusqu’à présent, le Code pénal prévoyait la réclusion à perpétuité à l’encontre des violeurs et réservait la peine de mort aux responsables de viols ayant conduit au décès de la victime.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur