À LA UNE

“L’accusation d’islamophobie sert à faire taire les critiques”

Courrier international—Propos recueillis par Rico Bandle,Publié le 7 novembre
Restez informés en suivant LireLactu sur
C’est dans les mosquées radicalisées que se propage l’islam politique qui arme le bras des terroristes, estime Saïda Keller-Messahli, spécialiste de l’islamisme. La Suisse en est la plaque tournante. Mais beaucoup ont peur de le dire par crainte d’être accusés de faire le jeu de l’extrême droite.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur