À LA UNE

LES MILITAIRES, ARBITRES DES CRISES

Courrier international—La Nación (extraits) Buenos Aires,—Aníbal Pérez-Liñán,Publié le 18 novembre
Restez informés en suivant LireLactu sur
Pour ce quotidien argentin, en politisant l’armée pour s’assurer sa loyauté, les gouvernements s’exposent à se voir publiquement désavoués par l’état-major en cas de crise sociale aiguë, comme en Bolivie. Ces deux derniers mois, le pouvoir militaire en Amérique du Sud est apparu sous un nouveau visage.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur