tendances

Protection au faciès

Courrier internationaljeudi 16 mars 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
MADAGASCAR — “Quand ils observent la vie sauvage dans son environnement naturel, les chercheurs ont besoin de garder leurs distances, ce qui rend difficile l’identification de certains animaux.” Et notamment celle des lémuriens dans les forêts tropicales de Madagascar, relate Live Science, qui signale un nouveau logiciel qui pourrait faciliter la protection animale dans certaines régions.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur