360°

György Kurtág, la quête de la note exacte

Courrier international—Welt am Sonntag Berlin,—Jennifer Wilton,Publié le 3 février
Restez informés en suivant LireLactu sur
Il est l’ultime survivant de la génération des Boulez et Ligeti. À 94 ans, le compositeur hongrois est toujours actif, toujours aussi exigeant, fidèle à sa réputation de maître de la concision. Et toujours en plein doute. Il est environ midi, après une de ces répétitions intensives qui se terminent plus tôt que prévu parce que tout le monde est rempli de sons et de pensées.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur