TRANSVERSALES

La bombe à retardement des prêts chinois

Courrier international—Der Spiegel Hambourg,—Bartholomäus Grill, Michael Sauga et Bernhard Zand,Publié le 28 juin
Restez informés en suivant LireLactu sur
Développement. En prêtant à tout-va à de nombreux pays, la Chine est devenue le plus gros créancier du monde. Mais les conditions dictées à des États déjà fragiles mettent en péril l’économie mondiale, alerte une étude.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur