Capital/travail

Privatisation L'État se désengage d'Engie pour investir dans le nucléaire

L'Humanitéjeudi 12 janvier 2017
Restez informés en suivant LireLactu sur
L'État français a annoncé mardi soir céder 4,1 % de ses participations chez Engie (ex-GDF Suez) via des placements institutionnels, ce qui représente 10 millions d'actions supplémentaires par rapport à ce qui était initialement prévu. Cette opération devrait rapporter 1,14 milliard d'euros dans les caisses publiques.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur