Economie

Engie annonce un plan de départs volontaires

La CroixJean-Claude Bourbon
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le groupe va supprimer 312 postes à son siège parisien. La transition énergétique continue de faire des dégâts chez les énergéticiens traditionnels. Engie a présenté hier un projet de réorganisation de son siège social, avec à la clé la suppression de 504 postes, dont 312 en en France, 116 en Belgique et 76 au Royaume-Uni.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur