Monde

Mossoul, le piège de la vieille ville

La CroixFrançois d’Alançon
Restez informés en suivant LireLactu sur
Plus de 600 000 civils vivent dans la vieille ville, dernier repaire des djihadistes encerclés par les forces de sécurité irakiennes. La bataille de Mossoul entre dans sa dernière phase. Pris en tenaille par les forces de sécurité irakiennes qui ont progressé jusqu’aux abords de la vieille ville, leur dernier repaire, les djihadistes perdent chaque jour un peu plus de terrain.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur