économie

Les groupes télécoms sont condamnés à développer de nouveaux métiers pour renouer avec la croissance

Le FigaroElsa Bembaron
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le constat dressé par de nombreux opérateurs télécoms est sans appel : il n’y a plus de croissance dans ce secteur. Du moins, dans les marchés matures qui sont à la fois très régulés et très concurrentiels. Impossible d’augmenter les tarifs même à l’occasion du lancement d’innovations.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur