International

Écoutes : le FBI discrédite les accusations de Trump

Son directeur affirme sous serment qu’« aucune information n’étaie » l’allégation selon laquelle Obama aurait espionné la Trump Tower.

Le FigaroPhilippe Gélie
Restez informés en suivant LireLactu sur
ÉTATS-UNIS Un épisode typiquement « trumpien » a connu lundi une forme d’épilogue - partiel et provisoire. Comparaissant devant la commission du renseignement de la Chambre des représentants, James Comey, le directeur du FBI, a déclaré sous serment : « Aucune information n’étaie les tweets » de Donald Trump accusant Barack Obama de l’avoir mis sur écoutes avant l’élection.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur