Société

La justice se penche sur la reconnaissance du « sexe neutre »

Une personne intersexuée réclame à être reconnue à l’état civil « pour ce qu’elle est ».

Le FigaroAgnès Leclair
Restez informés en suivant LireLactu sur
GENRE Ni homme, ni femme. Un « troisième sexe » peut-il être reconnu en France ? Mardi, la Cour de cassation se penche sur la délicate question de l’état civil des personnes intersexes. À l’origine de cette affaire, la deman e d’un sexagénaire de faire apposer la mention « sexe neutre » sur ses papiers.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur