der

Piotr Pavlenski, artiste radical

SUCCÈS  Cet opposant au régime russe dénonce la censure et la répression en multipliant les performances subversives et automutilatrices.

Le FigaroIsabelle Lasserre
Restez informés en suivant LireLactu sur
Ce qui l’énerve ? C’est quand on lui demande « si ça fait mal ». Piotr Pavlenski s’est cousu la bouche avec du fil rouge pour soutenir les Pussy Riot, arrêtées pour avoir chanté une « prière punk » dans la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou. Il s’est cloué la peau des testicules sur la place Rouge pour protester contre l’indifférence politique de la société russe contemporaine.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur