Une-FIG

Le Pen-Mélenchon, un scénario noir pour l’économie

Les programmes des candidats d’extrême droite et d’extrême gauche, fondés sur la dépense publique, inquiètent les marchés, qui craignent une explosion de l’euro.

Le FigaroN/A
Restez informés en suivant LireLactu sur
Après Marine Le Pen, dont les bons sondages avaient propulsé les taux d’intérêt français à la hausse en février dernier, c’est désormais la percée de Jean-Luc Mélenchon dans les intentions de vote qui provoque la nervosité des marchés ­financiers.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur