Culture

Misérable destin pour l’antre de Victor Hugo

PATRIMOINE  À Guernesey, sa « maison-œuvre » se dégrade peu à peu. Sa rénovation coûterait 2 millions d’euros.

Le FigaroClaire Bommelaer
Restez informés en suivant LireLactu sur
Dans la petite rue en pente, la façade de la maison de Victor Hugo semble sage. Seuls trois drapeaux - celui de la France, celui de Guernesey et celui de la Ville de Paris - signent l’adresse de Hauteville House. Mais l’élégante discrétion de cette maison vole en éclats sitôt la petite porte poussée.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur