Culture

en héritage

ARTS Toute la sculpture expressionniste du XXe siècle semble s’être donné rendez-vous au Grand Palais. Regards croisés entre le maître, ses élèves mais aussi quantité de successeurs parfois très lointains.

Le FigaroEric Biétry-Rivierre
Restez informés en suivant LireLactu sur
Plus que l’Homme au nez cassé, L’Âge d’Airain ou le Saint Jean-Baptiste, ce sont deux titans qui ouvrent l’exposition du centenaire de la mort de Rodin, au Grand Palais. À gauche, l’agrandissement en plâtre patiné du Penseur, réalisé en 1903. À droite, par l’un des plus reconnus plasticiens actuels, un autre homme assis.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur