Entreprises

Le PMU cherche un second souffle en misant sur l’innovation

L’opérateur de paris hippiques a vu ses bénéfices reculer légèrement en 2016 car l’activité a été difficile.

Le FigaroJean-Yves Guérin
Restez informés en suivant LireLactu sur
JEUX Les paris hippiques vont-ils sortir de la spirale infernale qui voit l’activité reculer chaque année ? « Il y a des signaux positifs, affirme le PDG du PMU, Xavier Hürstel. Au premier trimestre, les enjeux ont augmenté de 0,6 %. » Heureusement car cela vient après un exercice difficile.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur