Société

« Clause Molière » : le préfet d’Ile-de-France met en garde Valérie Pécresse

Le FigaroJean-Baptiste Isaac
Restez informés en suivant LireLactu sur
Le préfet de la région Île- de-France, saisi par les groupes de gauche du conseil régional sur la clause Molière imposant l’usage du français dans les marchés publics, a exhorté la présidente de région, Valérie Pécresse (LR), à éviter tout risque d’« illégalité manifeste ».
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur