Style

Mauboussin renoue avec le « made in France »

ATELIERS  Après plusieurs années de production en Asie, le joaillier rapatrie progressivement dans l’Hexagone la fabrication de ses bijoux.

Le FigaroElodie Baërd
Restez informés en suivant LireLactu sur
Ils sont une douzaine, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, à travailler à l’établi dans cet atelier indépendant de la rue ­Danielle-Casanova à Paris, repris par trois associés en 2012. Ces artisans joailliers reçoivent chaque jour des fontes, c’est-à-dire les bijoux en or qui sortent de leurs moules, réalisés par un autre fabricant.
Accès requis pour lire la suite de cet article
Restez informés en suivant LireLactu sur